lundi 28 novembre 2005

Namouna

<<   L'âge tendre   >> Vladimir Wangermée était mon professeur de déclamation. Pédé comme un phoque, il va de soi. Mais moi, à l’époque, je m’en rendais pas compte pour deux sous, évidemment. Grâce à lui j’ai appris à donner corps à des textes. Parfois je me dis qu’il y prenait un plaisir qui n’avait rien d’innocent. Aujourd’hui je regrette cette innocence qui était la mienne. Surtout lorsque je me remémore chacune des remarques qui accompagnaient ces strophes. ... [Lire la suite]
Posté par caribbeanblue à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]