mercredi 25 janvier 2006

Une dernière chance

<<   Purgatoire   >>

Finalement, la Kadett, c’était pas si grave. J’avais juste mis un peu trop d’huile. Dans mon empressement, j’avais omis de vérifier la jauge. Le moteur a brûlé le trop plein, ce qui explique qu’il s’est emballé. Mon beau-père a nettoyé tout ça et elle tourne toujours. Amélie a bien rit quand je lui ai expliqué mes problèmes mécaniques. Elle ne m’en veut pas du tout de lui avoir fait faux-bond. Anne-Laure semble reprendre du poil de la bête.

J’ai découvert un sauna sympa, un peu plus près que Kaisersquellen. J’ai décidé de l’y emmener. Si toutefois, elle parvient à surmonter ses complexes et accepter de déambuler dans le plus simple appareil face à plusieurs dizaines d’inconnu(e)s.

C’est la fin de l’année scolaire. Dans moins d’une semaine, nous partons en vacances dans les Pyrénées-Orientales.

Bon, peut-être que ces deux dernières années n’auront été qu’un mauvais rêve. Tout va reprendre sa place. Je veux y croire.

Ca fait trois ans à peut près que j’ai changé de vie, contraint et forcé. Est-ce que je vais enfin retrouver mes pénates ?

C’est drôle, quand j’y repense. Deux heures avant de rencontrer Joachim, je m’étais arrêté à Banneux. « Poussez vos mains dans l’eau ». C’est ce que « l’apparition » avait conseillé à une petite bergère des environs de Liège. Deviendrais-je mystique ? Ce n’est pourtant pas trop mon style. Soit. Advienne que pourra…

Une semaine a passé, et je me retrouve bouillonnant d’émotions, ne sachant trop quoi faire. Une seule voie, l’instinct. Ce sera peut-être la bonne, cette fois. Bah, c’est la dernière chance, de toute façon.

Posté par caribbeanblue à 22:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Une dernière chance

Nouveau commentaire